Lyrics

Scène 1 (Depuis la capitale...)


Scène 1

Roger Roger

Depuis la capitale
De l'hémisphère occidental
Ici Roger Roger
Voici le résumé
Des nouvelles nationales
Et internationales

Cristal

Mesdames et Messieurs, bonsoir
À la une de ce soir
Encore les Étoiles Noires
Ce mouvement anarchiste
Continue d'allonger la liste
De ses crimes gratuits

Roger Roger

En effet, dans la nuit
D'hier à aujourd'hui
Une bande de zonards
Portant au front une étoile noire
Et mitraillette au poing
Ont attaqué le métro aérien

Cristal

Un convoi armé
A été appelé dans la capitale
Par la police locale
Pour maîtriser ces Étoiles Noires

Roger Roger

Qui veulent ébranler le pouvoir
En cette période électorale

Cristal

Nous en reparlerons dans notre éditorial

Marie-Jeanne

De temps en temps je baisse le son
De la télévision
Pour écouter un peu
Les conversations
C'est fou c'qu'on peut entendre
C'est fou c'qu'on peut voir
Quand on passe sa vie
Derrière un comptoir

Roger Roger

Dans une conférence de presse
Qui a fait l'effet d'une bombe
L'homme le plus riche du monde
Zéro Janvier
Célèbre constructeur de gratte-ciel
A annoncé sa candidature officielle
Aux élections
Qui éliront
Le Président de l'Occident
Notre reporter... Cristal
Le sourire de Télé Capitale
Nous décrit l'événement

Cristal

En tant que chef incontesté
Du Parti Pris Pour le Progrès
Zero Janvier s'est engagé
À retablir l'ordre dans la cité
Voici un court échantillon
De ses déclarations

Zéro Janvier

Nous bâtirons le nouveau monde atomique
Où l'homme ne sera plus l'esclave de la nature
Laissons le passé aux nostalgiques
Vivons l'aventure du futur

Zéro et Cristal

Si l'on veut éviter de faire que la terre
Devienne un jour un seul pays totalitaire

Zéro Janvier

L'Occident doit fermer ses frontières
A toute influence étrangère

Roger Roger

Un autre communiqué
Qu'on vient de recevoir

Cristal

Signé les Étoiles Noires

Roger Roger

A revendiqué
L'attentat d'hier soir

Cristal

Un certain Johnny Rockfort
Serait l'homme fort
De ces Étoiles Noires

Marie-Jeanne

Moi, les Étoiles Noires
Je peux vous en parler
On les voit tous les soirs
À l'Underground Café

C'est ici qu'ils préparent
Tous leurs attentats
Sous la direction
D'une dénommée Sadia...

Une révolutionnaire
Une fille à papa
Qui a des idées bien arrêtées
Mais quand on la voit
On ne dirait pas
Qu'elle sort de l'université
Regardez-là... la voilà... Sadia!