Lyrics

D'autres rives


Loin de chez moi

Je veux partir loin de chez moi
Et en avoir la nostalgie
Apprendre les langues et les patois
Mais sans l'accent des autres pays

Je veux rêver à mon enfance
Et désirer y revenir
Je veux rêver à des vacances
Sur la terre de mes souvenirs

Je veux partir loin de chez moi
En y laissant un peu ma vie
Ne plus regarder mon endroit
Comme un repère de lennui

Loin de chez moi
Je veux m'en aller
Sans savoir le retour
Lentement m'exiler
Entendre d'autres discours

Je veux m'en aller loin de chez moi
Pour ressentir battre mon coeur
Et pour connaître ce manque en moi
Avoir l'esprit voyageur

Je veux me sentir étranger
Avoir le mal de ma naissance
Sourire pour mieux me retourner
Avoir mon passé en souffrance

Loin de chez moi
Je veux m'en aller
Pour mieux revenir
Lentement m'exiler
Loin de chez moi
Je veux voir ma ville
Sans savoir le retour
Lentement m'exiler
Entendre d'autres discours

Loin de chez moi
Je veux m'en aller
Loin de chez moi
Je veux voir ma ville
Comme une précieuse île
Où je retournerai
Où je retournerai
Retournerai
Retournerai

Paroles: Marie-Jo Zarb
Musique: Richard Cocciante

Vivre sa vie

Laissez l'amour à ceux qui s'aiment
Laissez l'enfance à nos enfants
Qu'ils vivent leurs rêves
Pour être un jour plus grands
Y'a trop de larmes, personne n'entend

Laissez le temps pour devenir
Laissez une chance à cet avenir
Les gestes, les regards faut se donner
Un peu d'amour à nos idées

Et vivre sa vie
Plus fort la sienne
Mieux qu'une autre à demi
Vivre sa vie
Quoi qu'il advienne
Si c'est écrit
Vivre sa vie

Laissez le jour pour qu'il se lève
Une fois encore dans la lumière
Laissez aux étoiles, garder les absents
Faut tant d'amour pour être grand

Se laisser croire qu'on peut y croire
Et juste continuer son histoire
Se croire immortel, qui sait au ciel
Si les anges n'ont pas de modèles

Et vivre sa vie
Plus fort la sienne
Mieux qu'une autre à demi
Vivre sa vie
Qu'on s'en souvienne
Avant d'être partis

Vivre sa vie
Plus fort la sienne
Mieux qu'une autre à demi
Vivre sa vie
Quoi qu'il advienne
Si c'est écrit
Vivre sa vie
Vivre sa vie

Paroles: Marie-Jo Zarb
Musique: Danièle Rossetti

S'en aller

Marcher pour rien dans ce vacarme
Se mélanger parmi les ombres
Perdre sa voix même quand on parle
Tellement tous les bruits se confondent

Marcher toujours, sans même savoir
Ni les pourquoi, ni les absences
Pas vraiment suivre sa propre histoire
Ne plus être sûr de ce que l'on pense

Marcher pour rien juste pour le bruit
Pour faire le mur à son passé
Juste un instant, juste un sursis
Pour un semblant d'éternité

Marcher encore pour tout quitter
Pour se sentir encore en vie
Suivre l'étoile de la liberté
Avant d'être surpris par la nuit

Pourtant s'en aller
Sans se demander
A quoi ça sert
Tous ses pas sur la terre

S'en aller
Et toujours chercher
Une autre lumière
Pour nos pas solitaires
S'en aller

Marcher toujours c'est déjà croire
Que toutes nos traces ont bien un sens
C?est retirer de nos miroirs
Toute la buée de notre conscience

Marcher tout seul mais pour quelqu'un
Se mélanger dans les mémoires
Peu importe ce bout de chemin
Tous les endroits ont une histoire

Pourtant s'en aller
Sans se demander
A quoi ça sert
Tous ses pas sur la terre

S'en aller
Et toujours chercher
Une autre lumière
Pour nos pas solitaires
S'en aller

S'en aller
Sans se retourner
Laisser derrière
Les faux pas sur la terre
S'en aller

Paroles: Marie-Jo Zarb
Musique: Richard Cocciante

Que tu m'aimes

Pour que nos mains tremblent ensemble
Que nos bras s'enlacent à nos hanches
Que tes doigts laissent à ma confiance
Plus d'une fenêtre à mes nuits blanches

Pour que nos jambes se croisent et s'inventent
Que ma tête repose sur ton ventre
Que nos yeux brillent dans la distance
Que ton regard à jamais me hante

J'ai pas besoin de ces îles,
où les fontaines s'illuminent
J'ai pas besoin d'un toit au sommet d'une colline
J'ai pas besoin de cet or qui brille sur le corps
Seulement besoin de t'entendre dire encore
Que tu m'aimes

Que mon âme se berce et s'apaise
Et qu'elle renaisse de toutes nos fièvres
Que ma peau s'enflamme à ta braise
Que je m'y brûle sans jamais m'y perdre

Que nos vies soient un jour de chance
Qu'un lundi soit un long dimanche
Que nos corps se volent leur jeunesse
Et que la mort soit notre seule faiblesse

J'ai pas besoin de ces îles,
où les fontaines s'illuminent
J'ai pas besoin d'un toit au sommet d'une colline
J'ai pas besoin de cet or qui brille sur le corps
Seulement besoin de t'entendre dire encore
Que tu m'aimes

Que nos voix s'élèvent et s'avancent
Au delà des murs du silence
Que vérité soit transparence
Pour t'entendre dire encore...
Que tu m'aimes
Que tu m'aimes
Que tu m'aimes

Paroles: Alain Labonté
Musique: Martin Bachand

Un jour il n'y aura plus d'amour

On s'est tant fait la guerre
Qu'on a perdu l'amour
Et nous n'avons rien fait
Rien fait pour le sauver

Tu m'as tendu la main
Mes bras se sont ouverts
Mais on vivait chacun
Dans un autre univers

Un jour il n'y aura plus d'amour
Et ce sera à cause de toi
A cause de moi
A cause de nous
S'il n'y a plus d'amour

L'homme a tant fait la guerre
Depuis le premier jour
Qu'il ne reste sur terre
Que déserts et cratères

Te souviens-tu des jours
Où l'on était heureux
Quand on buvait tous deux
A l'eau de la rivière

Un jour il n'y aura plus d'amour
Et ce sera à cause de toi
A cause de moi
A cause de nous
S'il n'y a plus d'amour

Un jour il n'y aura plus d'amour
Et ce sera à cause de toi
A cause de moi
A cause de nous
S'il n'y a plus d'amour

Un jour il n'y aura plus d'amour
Et ce sera à cause de toi
A cause de moi
A cause de nous
S'il n'y a plus d'amour
Plus d'amour

Paroles: Luc Plamondon
Musique: Richard Cocciante

Se rêver

Quoi que l'on dise
Quoi que l'on pense
Dans mes valises
Tant de nuits blanches
T'avais si peur
T'avais si froid
J'ai déjà fait
Ce chemin là

Quoi que l'on dise
Quoi que l'on pense
Viendra la brise
Dans nos silences
Pour éloigner
Les oiseaux noirs
Les mots usés
Dans nos mémoires

Quoi que l'on dise
Quoi que l'on pense
Il faut se rêver mon amour
Malgré ce monde d'indifférence
Rêver la nuit, rêver le jour

Quoi que l'on dise
Quoi que l'on pense
Il faut se rêver mon amour
Rêver sa part d'éternité
Rêver la nuit, rêver le jour

Quoi que l'on dise
Quoi que l'on pense
Y'a d'autres rives
Le ciel immense
Y'a tous ces feux
Faits d'espérance
C'est pour nous deux
La lune qui danse

Quoi que l'on dise
Quoi que l'on pense
La terre promise
Les jours de chance
Sont dans les choses
Sans importance
Sont à l'abri
Dans l'innocence

Quoi que l'on dise
Quoi que l'on pense
Il faut se rêver mon amour
Malgré ce monde d'indifférence
Rêver la nuit, rêver le jour

Quoi que l'on dise
Quoi que l'on pense
Il faut se rêver mon amour
Rêver sa part d'éternité
Rêver la nuit, rêver le jour

Quoi que l'on dise
Quoi que l'on pense
Dans mes valises
Tant de nuits blanches
T'avais si peur
T'avais si froid
J'ai déjà fait
Ce chemin là

Paroles et musique: Richard Séguin

Reste et restera

Au delà des raisons
Qui nous ont donné tort
De bâtir des prisons
Où la passion s'endort
Au delà de ces guerres
Où nous avons brisé
A grands coups de colères
La douceur des baisers

Au delà de ces maux
Qui saignent dans ma tête
Tu restes le bateau
De mes nuits de tempêtes

Et reste et restera
L'amour qui survivra
Reste et restera
Aux amours disparus
Ce qui n'existe plus
Reste et restera

Si le malheur d'aimer
C'est de porter des chaînes
Ensemble ou séparés
Ton histoire est la mienne
Même instant de ciel bleu
Même instant de douleur
A croire que pour nous deux
Nous n'avons eu qu'un seul coeur

Au delà des chagrins
De ma vie de galère
Tu restes le matin
De mes nuits sans lumière

Et reste et restera
L'amour qui survivra
Reste et restera
Aux amours disparus
Ce qui n'existe plus
Reste et restera
Reste et restera

Reste et restera
L'amour qui survivra
Reste et restera
Aux amours disparus
Reste et restera
L'amour qui survivra
Reste et restera
Le meilleur de nous-mêmes

L'amour qui deviendra
L'amour après le "Je t'aime"
Reste et restera

Paroles: Roger Tabra
Musique: Daniel Lavoie

Sans la couleur sang

Du sang qui coule dans nos veines
Au sang qui coule sous le soleil
Le sang de cette terre que l'on égorge
Le sang de nos frères qu'on aime à mort
Le sang qui lave l'humanité
De tous ses maux, de ses péchés
Voici l'histoire de cette terre
Litanie sanguinaire

Le sang de ceux qui se saignent à blanc
Pour un avenir pour leurs enfants
Ou pour des rêves hauts en couleur
Pour des blessures trop près du coeur
Du sang impur de notre ennemi
Au sang foutu de notre ami
La triste histoire de cette terre
Litanie de misères

Sans la couleur sang
Quelle serait la couleur du monde
Sans la couleur sang
Où va le monde
Où va le monde

Et coule le sang des innocents
Fracas de vie sur mines d'enfants
La vie s'éclate, elle n'a pas d'âge
Le ciel rougit de honte, de rage
Mais qu'est-ce que vaut le sang des braves
Une fois qu'il coule dans le paysage
Le sang est noble où qu'il se trouve
Il n'a pas de couleur, il n'est que rouge

Sans la couleur sang
Quelle serait la couleur du monde
Sans la couleur sang
Où va le monde
Où va le monde

Du sang qui coule dans nos veines
Au sang qui coule sous le soleil
Le sang des taureaux qu'on saigne à mort
Du sang gratuit au sable d'or
Le sang qui lave l'humanité
De tous ses maux et ses péchés
La triste histoire de cette terre
Le jeu du sang inonde le temps

Sans la couleur sang
Quelle serait la couleur du monde
Sans la couleur sang
Où va le monde
Où va le monde

Sans la couleur sang
Sans la couleur sang
Sans la couleur sang
Sans la couleur sang

Paroles: Hervé Desbois
Musique: Guy Tourville et Martin Bachand

J'ai essayé

Devant le temps qui ne reviendra pas
Et les hommes qui ont peur de s'aimer
Qui se tuent parce qu'ils ne savent pas
J'ai essayé de ne pas pleurer

Devant l'horreur de la misère humaine
De tous ces gens qui ne savent où aller
Qui s'endorment dans les bras de leur peine
J'ai essayé de ne pas pleurer

J'ai essayé, j'ai fait semblant
J'ai fait comme
Si j'étais un géant
J'ai essayé, j'ai fait semblant
J'ai fait comme
Si je n'avais rien vu
Mais je n'ai pas su, non
J'ai mal aux hommes

Devant ton coeur que j'ai brisé souvent
Et l'amour que j'ai mis en danger
Devant la fin de nos rêves d'enfants
J'ai essayé de ne pas pleurer

J'ai essayé, j'ai fait semblant
J'ai fait comme
Si j'étais un géant
J'ai essayé, j'ai fait semblant
J'ai fait comme
Si je n'avais rien vu
Mais je n'ai pas su, non
J'ai mal aux hommes

Je n'ai pas su
J'ai mal aux hommes
J'ai essayé

Paroles: Roger Tabra
Musique: Dan Bigras

Personne n'est à personne

Personne n'est à personne
Personne ne s'appartient
Des milliards d'ombres qui se cognent
En se frôlant les mains

Personne n'est à personne
Chacun prend son chemin
Dans leurs yeux qui s'étonnent
Je ne vois pas mon destin

On est seuls pour venir
Tellement seuls pour partir
Mais nos larmes se ressemblent
Et sans s'appartenir
On peut faire quelques pas ensemble

Personne n'est à personne
Personne ne nous retiens
Tous ces gens qui s'abandonnent
Sans rêver à demain

On est seuls à prier
Toujours seuls à douter
De nous, des autres, de ce qu'ils pensent
Et sans rien se jurer
On peut joindre nos différences

Personne n'est à personne
La foule efface nos liens
Des milliards d'ombres mais personne
Quand on cherche quelqu'un

On est seuls à pleurer
Toujours seuls à compter
Ces nuits qui n'en finissent pas
Et sans s'abandonner
On peut doucement ouvrir nos bras

Personne n'est à personne

Paroles: Marie-Jo Zarb
Musique: Richard Cocciante

Le bon gars et le salaud

Entre les ombres qui m'apparaissent
Y'a toujours eu celles qui m'agressent,
qui me tuent, qui blessent
A ne plus savoir où je reste

Des nuits passées à me trahir
A me demander comment revenir
D'un voyage où je me suis torturé

Y'a le bon gars pis y'a le salaud
Lequel prendras-tu pour héros
Le gars qui crève dans sa peau
Ou l'autre que tu trouvais si beau

Y'a plus de certitudes mais je vais
Y'a toujours eu ce temps qui passe ou que je perds
Le bien, le mal m'enlacent et me servent

Des anges noirs viennent souvent me voir
Ils m'ont bercé en paix dans ce noir
Et c'est là que je me suis perdu

Y'a le bon gars pis y'a le salaud
Lequel prendras-tu pour héros
Le gars qui crève dans sa peau
Ou l'autre que tu trouvais si beau

Y'a le bon gars pis y'a le salaud
Lequel prendras-tu pour héros
Auquel voudras-tu pardonner
Lequel voudras-tu regarder

Paroles: Bruno Pelletier
Musique: Daniel Lavoie