Lyrics

Musique et cinéma


La maison sous les arbres

La maison sous les arbres
Est en pierres de lune,
Posées une à une
Comme des brindilles
Sur un nid d´oiseaux,
Des diamants qui brillent
Sur de l´eau.

La maison sous les arbres
Est en pierres de lune,
Posées une à une
Comme des brindilles
Pour te faire un nid.
Ce sera ton nid,
Ton abri.

La maison sous les arbres
N´aura que des fenêtres
Et un toit peut-être
Où les hirondelles
Et leurs hirondeaux
Rangeront leurs ailes
En duo.

Reviens, je l´ai faite pour toi
De mes mains.
Elle a besoin de toi,
Tu vois bien!
Elle est sans raison
Et n´a pas de nom
Sans toi.

La maison sous les arbres
Est en pierres de lune,
Posées une à une.
Mais pour l´habiter,
C´est bien entendu,
Tu devras marcher
Les pieds nus,
Les pieds nus.

Le cœur est un oiseau

Par delà les frontières
Les prairies et la mer
Dans les grandes noirceurs
Sous le feu des chasseurs
Dans les mains de la mort
Il s'envole encore
Plus haut plus haut
Le coeur est un oiseau.

Dans les yeux des miradors
Dans les rues de nulle part
Au milieu des déserts
De froid de faim et de fer
Contre la tyrannie il refait son nid
Plus chaud plus chaud
Le coeur est un oiseau.

Ce n'était qu'un orage
Ce n'était qu'une cage
Tu reprendras ta course
Tu iras à la source
Tu boiras tout le ciel
Ouvre tes ailes
Liberté Liberté
Liberté.

Paroles: Michel X. Côté
Musique: Richard Desjardins

Your song

It's a little bit funny this feeling inside
I'm not one of those who can easily hide,
I don't have much money,
but boy if I did
I'd buy a big house
where we both could live.

If I was a sculptor, but then again no,
Or a man who makes potions
in a travelling show
I know it's not much but it's the best
I can do
My gift is my song and this one's for you.

And you can tell everybody, this is your song
It may be quite simple but now that it's done,
I hope you don't mind, I hope you don't mind
That I put down in words
How wonderful life is while you're in the world

I sat on the roof and kicked off the moss
Well a few of the verses, well they've got me quite cross
But the sun's been quite kind
while I wrote this song,
It's for people like you,
that keep it turned on.

So excuse me forgetting, but these things I do
You see I've forgotten, if they're green or they're blue
Anyway the thing is, what I really mean
Yours are the sweetest eyes I've ever seen

Lyrics: Bernie Taupin
Music: Elton John

Calling you

Desert road from Vegas to nowhere
Some place better than where you've been
A coffee machine that needs some fixing
In a little cafe just around the bend.

I am calling you
Can't you hear me
I am calling you.

Hot dry wind blows right through me
Baby's crying and I can't sleep
But we both know a change is coming
It's coming closer
Sweet release...

I am calling you
I know you hear me
I am calling you

I am calling you
I know you hear me
I am calling you

Songwriter: Bob Telson

The long and winding road

The long and winding road that leads to your door
Will never disappear, I've seen that road before.
It always leads me here, lead me to your door.

The wild and windy night that the rain washed away
Has left a pool of tears crying for the day.
Why leave me standing here? Let me know the way.

Many times I've been alone and many times I've cried,
Anyway you'll never know the many ways I've tried.

And still they lead me back to the long winding road,
You left me standing here a long long time ago.
Don't leave me waiting here, lead me to your door.

Songwriters: Lennon/McCartney

La complainte à mon frère

C'était au mois d'octobre à St-Joseph d'Alma
Malgré ma vie est sobre devrait se finir là
Et peine à Dieu ma mère adieu tous mes parents
Voilà que je vous quitte aujourd'hui pour longtemps

Écoute mon histoire jeune homme y'a voyagé
J'ai toujours dans mémoire d'avoir l'éternité
La mort peut apparaître sans que vous l'attendiez
Avec sa main de traître elle pourrait vous frapper

C'était au mois d'octobre à St-Joseph d'Alma
Malgré ma vie est sobre devait se finir là
Au foyer de mon frère viens prendre mon souper
Voilà m'attendais guère à tous vous retrouver

Quand on revient de vie on est plus grands plus forts
Et alors on se rit d'avoir eu peur de la mort
L'espoir vient de renaître à nous de le conserver
Repousser les faux maîtres voilà l'éternité
Combattre les faux maîtres voilà la liberté

Paroles: Louis Hébert
Musique: Philippe Gagnon

Ordinaire

Je suis un gars ben ordinaire
Des fois j'ai pu le goût de rien faire
Je fumerais du pot, je boirais de la bière
Je ferais de la musique avec le gros Pierre
Mais faut que je pense à ma carrière
Je suis un chanteur populaire

Vous voulez que je sois un Dieu
Si vous saviez comme je me sens vieux
Je peux pu dormir, chu trop nerveux
Quand je chante, ça va un peu mieux
Mais ce métier-là, c'est dangereux
Plus on en donne plus le monde en veut

Quand je serai fini pis dans la rue
Mon gros public je l'aurai pu
C'est là que je me retrouverai tout nu
Le jour où moi, j'en pourrai pu
Y en aura d'autres, plus jeunes, plus fous
Pour faire danser les boogaloos

J'aime mon prochain, j'aime mon public
Tout ce que je veux c'est que ça clique
Je me fous pas mal des critiques
Ce sont des ratés sympathiques
Chu pas un clown psychédélique
Ma vie à moi c'est la musique

Si je chante c'est pour qu'on m'entende
Quand je crie c'est pour me défendre
J'aimerais bien me faire comprendre
Je voudrais faire le tour de la terre
Avant de mourir et qu'on m'enterre
Voir de quoi le reste du monde a l'air

Autour de moi il y a la guerre
Le peur, la faim et la misère
Je voudrais qu'on soit tous des frères
C'est pour ça qu'on est sur la terre
Chus pas un chanteur populaire
Je suis rien qu'un gars ben ordinaire

Paroles: Mouffe
Musique: Robert Charlebois, Pierre Nadeau

Against all odds

How can I just let you walk away,
Just let you leave without a trace,
When I'm standing taking every breath,
With you,
You're the only one who really knew me,
At all

How can you just walk away from me,
When all I can do is watch you leave,
Cause we shared the laughter and the pain,
And even shared the tears,
You're the only one who really knew me at all

So take a look at me now,
There's just an empty space,
There's nothing left here to remind me,
Just the memory of your face,
So take a look at me now,
There's just an empty space,
If you're coming back to me it's against all odds,
And that's what I've got to face

I wish I could just make you turn around,
Turn around and see me cry,
There's so much I need to say to you,
So many reasons why,
You're the only one who really knew me at all

So take a look at me now,
There's just an empty space,
There's nothing left here to remind me,
Just the memory of your face,
So take a look at me now,
So there's just an empty space,
But to wait for you is all I can do,
When that's what I've got to face

Take a good look at me now,
Cause I'll be standing here,
(Standing here)
And you coming back to me is against all odds,
And that's the chance I've got to take

Chance I Got to take
Got to take

Take a look at me now
Take a look at me now

Songwriter: Phil Collins

Somewhere

There's a place for us
Somewhere a place for us
Peace and quiet and open air
Wait for us somewhere

There's a time for us
Someday a time for us
Time together and time to spare
Time to learn, time to care

Someday, somewhere
We'll find a new way of living
We'll find a way of forgiving
Somewhere

There's a place for us
Somewhere a place for us
Time together and time to spare
Time to learn, time to care

Someday, somewhere
We'll find a new way of living
We'll find a way of forgiving
Somewhere

Hold my hand and I'll take you there
Somehow, some day
Somewhere

Music: Leonard Bernstein
Lyrics: Stephen Sondheim

Dis-moi

Dis-moi, tu le savais, je t'aime
C'est trop tard quand même
Dis-moi, j'aurais tout fait pour toi
Je serais morte déjà
Bien avant toi, peut-être
Si j'avais su pourquoi
Tu ferais ça ce soir
Mon amour, mon espoir

Dis-moi, non je ne savais pas
Que l'amour c'était toi
Dis-moi, il faut que tu comprennes
Que j'étais perdue
Dans des lieux défendus
Que je n'y voyais plus, rien de plus
Toi, dis-moi vraiment on s'aime
Et on est heureux encore

M. Legrand / F. Sagan

Schefferville, le dernier train

Y a plus rien au Roxy depuis quelques mois
Y a d'la neige dans la porte du vieux cinéma
Dans la rue un chien jappe et se prend pour un loup
La nuit tombe sur la ville qui m'a donné le jour
À la brasserie ça chante plus fort que d'habitude
Pour la fête à Johnny qui s'en retourne dans le sud
Mais le sud de Shefferville c'est pas la Jamaïque
C'est Québec ou Matane ou le Nouveau-Brunswick

En novembre passé ils ont fermé la mine
J'ai vu pleuré mon père sur la table d'la cuisine
C'était pas tant de perdre une job assurée
Que de voir s'évanouir le rêve de trente années
Quand je suis venu au monde ils étaient jeunes mariés
Venus trouver l'amour et la prospérité
Dans une ville inventée par une grosse compagnie
En plein nord en plein froid et en plein paradis

Aujourd'hui ça m'fais mal de voir tout l'monde partir
C'est icitte que j'suis né c'est là que j'veux mourir
Avec une caisse de douze une aurore boréale
Et la femme de ma vie couchée sous les étoiles
Couchée sous les étoiles

J'ai passé ma jeunesse à prendre les bois
À la chasse à la pêche à boire avec les gars
Un ski-doo entre les jambes et l'orgeuil dans le coeur
Je suis devenu un homme et j'ai connu la peur

Sur les traces de mon père j'suis parti travailler
Et la mine de fer est devenue réalité
Comme l'amour de ma femme et la chaleur de mon foyer
Et la peur de m'faire prendre tout ce que j'ai gagné

Aujourd'hui ça m'fais mal de voir tout l'monde partir
C'est icitte que j'suis né c'est là que j'veux mourir
Avec une caisse de douze une aurore boréale
Et la femme de ma vie couchée sous les étoiles
Couchée sous les étoiles

Et au bout de la ligne c'est l'histoire qui décide
Si le poids de nos rêves nous entraîne dans le vide
J'suis monté à pied sur la côte du radar
J'ai vu mourir ma ville sous le soleil du nord

C'est pas moé qui peux changer le cours de la vie
Si y a personne qui reste j'vas partir moi aussi
Pis c'est moé qui veux fermer les lumières de la ville
Lorsque le dernier train partira pour Sept-Îles
Lorsque le dernier train partira pour Sept-Îles

Lovesong

Whenever I'm alone with you
You make me feel like I am home again
Whenever I'm alone with you
You make me feel like I am whole again
Whenever I'm alone with you
You make me feel like I am young again
Whenever I'm alone with you
You make me feel like I am fun again

However far away I will always love you
However long I stay I will always love you
Whatever words I say I will always love you
I will always love you

Whenever I'm alone with you
You make me feel like I am free again
Whenever I'm alone with you
You make me feel like I am clean again

However far away I will always love you
However long I stay I will always love you
Whatever words I say I will always love you
I will always love you

Songwriters: Robert Smith, Simon Gallup, Porl Thompson, Roger O'Donnell, Boris Williams, Lol Tolhurst